Sabine Pakora

Résidence de création : 19 novembre 2021 - 25 novembre 2021

Sabine Pakora est une auteure et comédienne française d’origine ivoirienne. Après un bac Théâtre, elle se forme au conservatoire d’art dramatique de Montpellier puis à l’école supérieure d’art dramatique de Paris (ESAD). Parallèlement à son parcours de comédienne, elle suit une formation en danse africaine et travaille en tant qu’artiste danseuse avec la compagnie Montalvo – Hervieu Porgy and Bess, Paradis et la comédie musicale Kirikou mise en scène par Wayne Mac Gregor. Elle poursuit des études universitaires en anthropologie, en sociologie et en coopération artistique et internationale afin de comprendre comment fonctionnent la société et le monde, reliant ainsi ses réflexions et ses questionnements à sa pratique théâtrale et à des positions politiques et militantes.

En 2018, elle crée le Collectif Diasporact avec 15 autres actrices noires qui mettent en lumière les stigmatisations auxquelles elles sont confrontées dans le métier du cinéma et du spectacle dans le livre Noire N’est Pas Mon Métier.

Elle se consacre aujourd’hui à sa carrière de comédienne dans différents projets de spectacles et cinéma. Elle a joué au théâtre sous la direction de Hassane Kassi Kouyaté L’Illiade, Frédéric Maragnani Madame Bovary, au cinéma dans de nombreux projets de longs métrages réalisés par Jean Pierre Améris, Pascale Pouzadoux, Eric Toledano et Olivier Nakache, Lucien Jean Baptiste, Anne Gaelle Daval…

Depuis quelques temps, elle s’est lancée dans l’écriture de projets personnels qui articulent des thématiques anthropologiques et sociologiques à sa recherche artistique dans une démarche d’expérimentation des formes, des récits, des imaginaires, des poétiques et des utopies. Son projet de court – métrage La Colonie co-écrit avec Théo Groïa et produit par Sébastien Onomo (Special Touch Studio) où elle traite de la problématique du racisme et de la grossophobie dans l’univers de l’adolescence s’inscrit dans cette dynamique. De même que son spectacle de seul en scène La Freak, journal d’une femme vaudou, dont elle assure également la mise en scène.

Elle était accueillie en résidence d’écriture au mois de juillet à Marseille Montevideo pour travailler sur les axes dramaturgiques de son texte. Durant toute la période du mois d’août elle va se consacrer à son projet Supermama & the Pupppet Art Protest – La Poupée qui dit non pour travailler sur des éléments de mise en scène de son spectacle dans le cadre de la résidence « Transat » organisée par les Ateliers Médicis et le Ministère de la culture. Elle sera également en résidence de création au mois de novembre pour commencer à aborder le travail de mise en scène de son spectacle au Grand Parquet Théâtre Paris Villette.

Pendant ses semaines de résidence, Sabine va travailler sur son prochain spectacle La Freak, journal d’une femme vaudou.

Suivez Sabine sur les réseaux sociaux

photo © Marine Lécroart