FOCUS NORMANDIE

    ven 4 et 11, sam 5 et 12 mai à 19h

    La compagnie Les 3 Sentiers, dirigée par Lucie Berelowitsch, saisit l’occasion
 de sa résidence au Grand Parquet pour approfondir le travail d’ancrage culturel qui lui est cher. Entretenant un lien fort à la Normandie dont elle est originaire, la compagnie propose à de jeunes équipes découvertes en région de présenter leur travail.

    — 4 – 5 MAI / VEN ET SAM A 19H

    >> François Lanel / Cie L’Accord Sensible
    TUNING
    (étape de travail) 30 min 

    Ce qui est proposé à Thibaud Croisy, c’est de sauter dans le vide : « Tu prendras la parole et on verra bien ce qui se passe !… ». Il y a donc une provocation dans le projet lui-même. Que dit-on quand on parle dans le vide ? Qu’est-ce qui retient notre attention ? A quoi cela peut-il bien nous mener ? C’est tout le projet. Une parole faite de variations sensibles. Mais aussi l’inconnu et la naissance d’un paysage mental, caractérisé par ses pics, ses vallées, ses torrents, ses perspectives…

    Mise en scène par François Lanel / écriture François Lanel et Thibaud Croisy / collaboration artistique Elise Simonet / / avec Thibaud Croisy

    — SUIVI DE —

    >> Collectif Le Poney
    TRAGÉDIE DOMESTIQUE
    1h15 

    — LE 4 MAI, premier volet du triptyque Tragédie Domestique
    Jeden (ça va aller…)

     Jeden (ça va aller…) est le premier volet du triptyque Tragédie domestique construit sur une contrainte: une même scénographie. Le Poney, collectif d’artistes, a travaillé autour de la photographie sur ce 1er volet, qui fait resurgirdes personnages étranges, inadaptés, seuls et empêtrés… Tout part de simples situations domestiques – un dîner entre amis, une scène de séduction… – puis un détail fait dérailler la mécanique et tout bascule, entre une pièce de Beckett et un film de Lynch. Personnages figés, subissant l’inéluctable temps qui passe et qui mène tout droit à la CATASTROPHE.

    Le ton que nous voulons donner à Jeden (ça va aller…), même si nous abordons l’idée de catastrophe, n’est pas pour autant grave, au contraire. Il en résulte des situations cocasses et des dialogues à l’humour grinçant.

     — LE 5 MAI, deuxième volet du triptyque Tragédie Domestique
    Millefeuille

    Si le premier volet, Jeden (ça va aller…), était la France, Millefeuillepourrait s’étendre au monde. Toujours le même appartement, toujours ces mêmes objets, plus ou moins modernisés. Un appartement dans lequel surgirait le théâtre.
    Du théâtre partout.
    Créer de la fiction, des histoires et du mythe…
    Millefeuille est une tentative permanente de raconter une histoire, de famille, de théâtre, de crime, qui finit mal, mais pas pour tout le monde.

    jeu et mise en scène Stéphanie Brault, Matthieu Coulon, Grégory Guilbert, Virginie Vaillant / création et régie lumière Jérôme Houlès / compositeur Jean-Baptiste Julien / régie son en cours / costumes Le Poney


     Le Poney est soutenu par le Conseil Général du Calvados, le Conseil Régional de Basse-Normandie, la DRAC Basse-Normandie et la Ville de Caen / Coproduction Le Trident, scène nationale de Cherbourg-Octeville
Avec le soutien du CDN de Normandie (dir. Jean Lambert-wild), du Service Action Culturelle de la Ville de Bayeux, du théâtre de la Chapelle st Louis et de la Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab.


    11 – 12 MAI / VEN ET SAM A 19H

    >> Louise Emö / LA PAC (LAPAROLEAUCENTRE)
    SPOKEN WORD TRAGEDY
    45 min

     Spoken word tragedy est un projet de fusion entre deux types de prises de parole, l’une documentaire et l’autre pamphlétaire, qui passe par le prisme autobiographique de la performeuse et se rassemblent en un cri : celui du contact visant à exploser le cadenas avec l’inconnu le temps d’un trajet.

    direction artistique, écriture et interprétation Louise Emö / dramaturgie et coaching  Muriel Bucher / direction d’actrice et coaching Victor Rachet / création sonore Harry Charlier & Michael Jackson / direction technique et lumière Clément Longueville / featuring vocal Michele De Luca, David Scarpuzza, Lauren Toulin, Victor Rachet / featuring performé Maxime Taffanel
    développement Habemus Papam / avec le soutien du Festival Mythos / CPPC, le CDN de Normandie Rouen/ODIA Normandie, Le Grand Parquet/Théâtre Paris-Villette, La Factorie/Maison de la Poésie Normandie, la SACD France/Belgique, la Semaine du Son (Belgique) et la Fabrique/Maison de théâtre (Belgique)

     

    — SUIVI DE —

    >> Simon Falguières / Le K
    LE JOURNAL D’UN AUTRE #5
    Le Nid de Cendres ou la promesse du père

    1h

    Pour cette présentation autour de son épopée théâtrale Le Nid de Cendres, Simon Falguières, auteur et metteur en scène, sera ce coup-ci, seul acteur au plateau.
    Dans la poursuite d’un cycle de création autour d’un journal intime théâtral, commencé depuis plus d’un an, Simon Falguières nous conte dans ce cinquième épisode du Journal d’un Autre, l’aventure d’un acte théâtral rêvé, la vie d’une troupe, le chemin de l’écriture. Et cela sous le regard de la figure tutélaire du Père.
    Par un propos intime et humoristique il nous invite à découvrir la pièce qu’il écrit depuis plus de quatre ans : une épopée théâtrale fleuve de 12 pièces. Il montera le premier cycle de cette histoire avec une jeune troupe de comédiens sortis des écoles nationales pour une création au CDN de Lille en Janvier 2019 avant de faire une tournée dans les théâtres du réseau PAN en Normandie ou encore à la Rose des Vents de Villeneuve d’Asques. 

    de et par Simon Falguières / avec la participation complice de Jacques Falguières / création lumière Léandre Gans

    Production : Le K
    Simon Falguières est le directeur artistique de Le K, une compagnie professionnelle implantée en Normandie depuis plusieurs années, dans le département de l’Eure. La compagnie est soutenue par La Région et la DRAC Normandie.

    tout public - 10 €