Festival SOLO #4

    20 → 22 jan 2022

    Créé en 2018 par le Théâtre de Chelles, le festival SOLO met en avant l’art du seul en scène. Improvisé, performé ou écrit, parlé ou chorégraphié, le seul en scène se définit par un rapport solitaire, direct et frontal de l’artiste au public qui vient délivrer dans un face-à-face un univers singulier. Plus de vingt spectacles seront présentés dans douze lieux d’Île-de-France. Deux solos sont à découvrir au Grand Parquet !

    jeudi 20 janvier à 15h et 19h
    Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver
    Sylvain Riéjou / Association Cliché

    Pour nous emmener loin du cliché de l’artiste romantique et torturé, autant commencer par là… Voici l’idée de départ du one man show vidéo-chorégraphique de Sylvain Riéjou ! Avec beaucoup d’humour et de finesse, le danseur cherche à créer un spectacle, une « chanson de geste » et expose ses doutes et ses choix. Son chemin est sinueux, il passe à la fois par son enfance de danseur en herbe s’agitant seul dans sa chambre sur les clips de Prince, Madonna, Mylène Farmer ou Mickael Jackson tout en suivant la trace des grandes figures de la danse contemporaine.

    durée 1h


    conception et interprétation Sylvain Riejou / coach chorégraphique Tatiana Julien / regards extérieurs Stéphanie Briatte, Laure Hamidi, Lucas Morlot / remerciements Myriam Gourfink, Daniel Larrieu, Olivier Martin Salvant, Mathilde Hennegrave, Emmanuel Meyer, Maud Pizon, David Walh / photo © Alexis Komenda
    production déléguée : Bora-Bora productions (Charles Eric Besnier et Chloé Ferrand) / partenaires : Micadanses/ADDP (Paris) – Le point éphémère (Paris) – Le Carreau du Temple (Paris) – Honolulu (Nantes) – Montévidéo (Marseille) – La place de la danse CDCN de Toulouse occitanie. Sylvain Riejou a été en résidence de recherche à L’L (Bruxelles), d’août 2012 à septembre 2015. Ce projet a connu ses prémices dans le cadre de cet accompagnement.

    vendredi 21 à 19h et samedi 22 janvier à 15h
    La Barbe bleue
    Luc Cerutti / Cie Zone Franche

    Comment développer une nouvelle lecture du conte populaire par la seule voix d’un seul personnage ? Dans cette adaptation, la comédienne et le personnage se confondent en une même personne, Magali-Isabelle. Elle vit à notre époque, à Montreuil où elle rencontre un bel hipster à la barbe sombre dont elle tombe follement amoureuse. Quelle sera la fin imaginée pour cette nouvelle version ?

    durée 1h10


    texte Luc Cerutti, Magali Moreau, Delphine Ory d’après le conte de Charles Perrault / mise en scène Luc Cerutti / assistance mise en scène et dramaturgie Delphine Ory / interprétation Isabelle – Magali Moreau / regard extérieur Marien Tillet / régie Vianney Davienne / administration Fabien Daï-Pra / Production – diffusion Adeline Bodin / communication Patrick Truong / photo © Théâtre de Chelles
    production : Zone Franche | Luc Cerutti / coproduction : Théâtre de Chelles, La Maison du Conte (Chevilly- Larue), L’Orange Bleue, espace culturel de la ville d’Eaubonne / soutiens : La Barbe bleue est subventionné par le département de la Seine- et-Marne. Avec le soutien de la DRAC Île- de-France dans le cadre de «L’été culturel et apprenant».

    Dans le cadre du FESTIVAL SOLO, le festival du seul en scène du 15 janvier au 5 février à Chelles et en Île-de-France 

    adultes / ados