CIE LAÏKA

Judith Longuet-Marx

19 avril 2021 - 30 avril 2021

LAÏKA est une compagnie de théâtre franco-belge fondée anciennement résidente à Mains d’OEuvres. Tous les projets sont conçus et écrits par Judith Longuet Marx, metteuse en scène et Lea Tarral, dramaturge, en collaboration avec l’équipe. On y fait du théâtre et de la musique avec Cyril Brossard, compositeur. Après des études en France et en Belgique, nous continuons à travailler et à penser des partenariats entre ces deux pays. Cet axe entre des pratiques culturelles et esthétiques différentes nourrit le travail de la compagnie et influence sa structuration. En dehors de nos projets personnels, nous sommes en train de monter un projet de festival de théâtre émergent franco-belge.

Nous accordons une attention particulière aux dimensions musicales et plastiques de nos spectacles, qui sont intégrées dans la dramaturgie-même des projets, bien en amont des répétitions. Nous travaillons avec des acteurs.rices aux personnalités et physiques forts, qui marquent et donnent forme au texte, au ton général de chaque pièce. Nous accordons beaucoup d’importance à la particularité de chaque comédien.ne qui sont envisagés comme des créateurs.rices à part entière.

Les débuts de la compagnie, en 2015 sont consacrés à un cycle de performances courtes qui traitent des relations entre humanisme et nouvelles technologies : Les deux premiers volets (Si un chien l’a fait, alors pourquoi pas moi ? et La Capsule) sont des projets de théâtre documentaire autour de la conquête spatiale et des relations humaines à bord des véhicules spatiaux. Le dernier volet Les Internets etc. est encore en cours d’écriture et parlera de la création d’Internet. Ces projets ont été soutenus par l’Observatoire de l’Espace du CNES (Centre National des Etudes Spatiales), La Bellone-Maison du Spectacle, la Fabrique de Théâtre (Belgique).

Notre première création en forme longue, Le Palace de Rémi est créé à Mains d’OEuvres (93) en 2018. Dans ce spectacle, Ferdinand vit seul dans une cave au milieu de ses onze plantes. Avec ses amies Juliette et Nicole, ils se réunissent pour faire de la musique. Passionnés de bricolage manuel et numérique, ils imaginent un système connecté qui leur permet de jouer de la musique avec leurs plantes. Un matin, ils décident de créer un groupe et se lancent dans une quête encyclopédique et expérimentale. Leur objectif : répertorier l’ensemble des émotions humaines, album par album. Mais par où commencer ? Le spectacle est diffusé au Théâtre de la Reine blanche (75), puis dans le cadre du Festival WET° 4, 2019 en partenariat avec le CDN de Tours, ainsi qu’au théâtre des Clochards célestes à Lyon.


Judith vit et travaille entre Bruxelles et Paris. Elle signe sa première mise en scène en montant le livre 1 de L’Idiot de Dostoïevski en 2015. En 2016, elle travaille comme assistante sur Darius, Stan et Gabriel contre le monde méchant de Claude Schmitz (Halles de Schaerbeek, Bruxelles, Théâtre de Liège, Théâtre de l’Onde, Comédie de Caen). La revue Alternatives Théâtrales publie un de ses articles sur le spectacle dans le n°128 “There are alternatives”.

Avec Léa Tarral, elle fonde en 2015 la compagnie de théâtre franco-belge LAIKA. En 2018, elles créent Le Palace de Rémi à Mains d’oeuvres puis diffusé à Paris (Reine Blanche) et Tours (CDN, dans le cadre du festival WET° dédié à la jeune création) et Festival Courants d’airs, Bruxelles.

Leur nouveau projet, dont la création est prévue pour l’automne 2021 s’intitule Tourisme.

En création au Grand Parquet

TOURISME
vendredi 30 avril

Un village enclavé entre un lac et une forêt quelque part dans le monde : l’unique hôtel de la région affiche complet. Les jours filent paisiblement au soleil, jusqu’à un événement inattendu qui fera de chaque membre de cette petite société un suspect potentiel.
En creux, cachés derrière un défilé de personnages plus ou moins grotesques, se nichent les restes du XXème siècle et de ses colonies, les restes de nos impérialismes que l’on nomme aujourd’hui exotisme.
Avec humour, Tourisme explore cette grande farce que sont les vacances, où chacun.e est prêt.e à jouer son meilleur rôle.