CIE JIMOE

Sarah Tick

2 janvier 2019 - 13 janvier 2019

JimOe est une compagnie théâtrale basée à Montélimar et créée en mars 2016 par Vincent Debost et Sarah Tick, tous deux co-directeurs artistiques. La compagnie est à l’origine de deux spectacles que sont Je veux rien raconter et Philoxenia.

Je veux rien raconter, de et mis en scène par Vincent Debost (avec Aurore Frémont), est un spectacle jeune public à destination des collèges sur le harcèlement scolaire. Il fut joué à l’occasion d’un Hors les murs (en classe) (collèges du 18ème de Paris, à Aulnay-sous-bois et Montélimar) et au théâtre de l’Étoile du Nord dans le cadre du festival Aux Alentours (partenaires : conseil départemental Drôme, DRAC, ville de Montélimar, Etoile du Nord, mairie du 18ème Paris).

Philoxenia (création en cours par étapes) est un spectacle de Clémence Weill, mis en scène par Sarah Tick. Résidences Théâtre de l’aquarium, Mairie du 4ème arrondissement (Paris) / Présentation Mairie du 4ème en juin 2017. Aide à la création Artcena. Sera présenté au plateau du Groupe des 20 en octobre 2018.

Ces créations sont menées en parallèle de l’engagement de la compagnie auprès d’autres artistes (Cie Les trois sentiers avec Lucie Berelowitch et Thibaut Lacroix, Le Théâtre Irruptionnel – Hedi Tillette de Clermont Tonnerre et Lisa Pajon – et la compagnie le Chant des Rives).

Sarah Tick est artiste associée au théâtre de l’Étoile du Nord depuis septembre 2017 et pour trois ans.

En création au Grand Parquet

PEURS

Peur(s) est l’histoire de 10005 et de Lui. 10005 a été arrêté en Bosnie au lendemain du 11 septembre 2001. Accusé d’avoir orchestré un attentat qui n’a pas eu lieu, la Bosnie le confie aux services de renseignements américains. Il est transféré sans jugement ni chef d’accusation à Guantanamo Bay où il restera sept ans, sans jamais connaître les raisons de sa détention. Lui est son avocat. Tout homme a droit à une défense. Tout système basé sur le respect des lois doit pouvoir assurer ce droit fondamental.

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national