Véritable maison d’artistes, le Grand Parquet accueille tout au long de l’année des équipes en résidence (choisies sur appel à projet) pour des temps de création et de recherche.

Le Grand Parquet, ancien parquet de bal devenu lieu de théâtre et de culture est un équipement de la Ville de Paris qui a ouvert ses portes en 2005, rue du Département, puis a poursuivi ses activités à partir de 2012 sur l’esplanade des jardins d’Éole dans le 18e arrondissement.

La Ville de Paris, propriétaire de l’équipement, a souhaité confier au Théâtre Paris-Villette la mission de continuer à faire vivre le lieu. Ce nouveau projet met les équipes artistiques au centre du fonctionnement du lieu.

La mutualisation du Théâtre Paris-Villette et du Grand Parquet s’inscrit dans une logique de complémentarité, tout en réaffirmant un projet culturel d’ouverture aux publics de tous âges, d’ancrage territorial et d’accompagnement des équipes artistiques. Relier les deux établissements permet de faire de cette complémentarité une vraie synergie pour le développement et le rayonnement de chacun des espaces.

Véritable maison d’artistes, le Grand Parquet accueille tout au long de l’année des équipes en résidence (choisies sur appel à projet) pour des temps de création et de recherche. Laboratoire, lieu de vie, de rencontres et d’échanges, il n’en reste pas moins un lieu ouvert au public (rencontres, performances, lectures…) et disponible à des projets construits avec les habitants et les associations.

Pour ce premier trimestre, il accueille une dizaine d’équipes en résidences et autant de rendez-vous pour découvrir leur travail (rencontres, lectures, performances, formes courtes…).