Fragment(s)

    Soirée #2

    mercredi 23 et jeudi 24 novembre à 19h30

    Un festival repris sous l‘impulsion de La Loge, de Mains d’Oeuvres et d’autres structures associées : le CentQuatre-Paris, le Jeune Théâtre National, le Carreau du Temple et le Théâtre Paris-Villette – Grand Parquet. Fragment(s) est motivé par l’envie de créer une dynamique en permettant à des compagnies de montrer une étape de travail.

    Attention, cette soirée se déroulera en 2 temps : le premier « fragments » aura lieu au Centquatre, le second au Grand Parquet. Votre billet vous permet d’assister aux deux fragments de la soirée.

    +++

    Compagnie Mauvais Sang – Change me forever
    de Camille Bernon et Simon Bourgade (théâtre)
    au CentQuatre-Paris

    La logique de la censure « Affirmer que ça n’est pas permis, empêcher que ça soit dit, nier que ça existe ». Explorer la figure du marginal sexuel dans notre monde, autour d’une crise identitaire qui brouille les frontières de la normalité. À travers le mythe d’Iphis et l’histoire de Teena Brandon, Change me forever met en scène la difficulté de l’affirmation de soi, de son identité au milieu des autres et interroge la question du genre – suis-je obligé de me comporter comme une fille à cause de mes attributs sexuels ? Puis-je vivre comme un homme, et aimer qui je veux ? »

     

    un projet soutenu par le Jeune Théâtre National
    d’après Métamorphose d’Ovide en rondeaux, d’Isaac de Benserade et le film The Brandon Teena story, de Susan Miska & Greta Olafsdottir
    mise en scène Camille Bernon et Simon Bourgade
    avec Camille Bernon, Pauline Bolcatto, Pauline Briand, Baptiste Chabauty, Mathieu Metral

    +++

    Compagnie Les Ateliers Mutantine – Fantascienza
    de Marion Camy-Palou (théâtre)
    au Grand Parquet

    Fantascienza raconte la vie de la compositrice dans une ville fantôme. Les histoires sont des quartiers, les personnages sont des rues, le reste c’estle temps qui passe, l’envie de vagabonder, de regarder. Le spectateur pourra refaire le même chemin s’il veut, en suivant le récit de ses déambulations et en écoutant la bande son électronique et minimale de la ville. Depuis 2012, Marion Camy-Palou réalise des concerts sous le pseudo Marie Comète, pratiquant une pop électronique légèrement distordue dans un style emprunté à l’électro allemande des années 70 et la pop moderne japonaise. Dans Fantascienza, elle livre sous la forme d’un concert dansé le récit d’un voyage dans une ville fantôme : les paysages défilent comme autant d’oasis sonores accompagnés de textes minimalistes en français.

    un projet soutenu par Mains d’OEuvres
    conception et interprétation Marion Camy-Palou
    collaboration musicale Christophe Provincial
    scénographie Justine Agulhon

    +++

    Retrouvez FRAGMENT(S) les 7 & 8 nov au Carreau du Temple, 9 & 10 nov au Jeune Théâtre National, 19 & 20 nov à La Loge, 21 & 22 nov. à Mains d’Œuvres.
    http://festivalfragments.tumblr.com

        
    TARIF UNIQUE / 10 € – billet permettant d’assister aux 2 formes de la soirée.

    .

    adultes / ados - tarif unique : 10 €