Julien Fišera / Invitation au Collectif 360

    Fin du mois 1

    jeu 25 et ven 26 mai à partir de 19h30 + rencontre-débat le vendredi 26 mai à 17h

    Parce qu’il n’y a pas de chiffre rond qui tienne, le collectif de compagnies 360 vient fêter ses neuf ans au Grand Parquet !
    Venez assister à ce parcours artistique qui verra se succéder les propositions du Collectif Rosa, de Das Plateau, de Day for night – cie Anne Monfort et de MKCD.

     

    DAS PLATEAU / CÉLESTE GERME
    Coup de foot (malheur aux peuples qui ont besoin de héros)

    Grande messe populaire, le foot sature nos univers médiatiques et occupe une place de choix dans les fantasmagories contemporaines. Sur le plateau, une comédienne et une jeune chanteuse lyrique feront résonner l’histoire de plusieurs de nos footballeurs mythiques. Coup de foot (malheur aux peuples qui ont besoin de héros) est une exploration atmosphérique de cet univers où l’expression de la virilité côtoie émotions lacrymales et sudation, ferveurs populaires et nationalistes, grandiloquence spectaculaire, business et mass médias.
    avec Myrtille Bordier et Léontine Maurel-Paurd création sonore, régie son et vidéo Adrien Kanter
    Production Das Plateau en coproduction avec Le Carreau du Temple / En partenariat avec la revue Desports

     

    DAY FOR NIGHT / CIE ANNE MONFORT
    Morgane Poulette à partir du Camp des malheureux de Thibault Fayner

    C´est l´histoire de Morgane Poulette, une chanteuse junkie, et de Thomas Bernet, acteur de séries à succès, dans un Londres qui oscille entre le glamour et les bas-fonds, raconté par ses amis/ tes amis/ mes amis. L’histoire y est toujours racontée de l’extérieur, et finit par se perdre entre de multiples interprétations.
    Décalé, ce Camp se joue en rapport direct avec le public : la comédienne y passe par plusieurs degrés d’incarnation, raconte, joue les personnages, dans un dispositif qui raconte le deuil, l’univers onirique, la solitude et le fog anglais.
    avec Pearl Manifold

     

    CIE MKCD / MATTHIAS CLAEYS
    4 X Pâques de Matthias Claeys

    Durant quatre années consécutives, une famille se retrouve, à Pâques.
    Le père est comptable, la mère travaille à l’hypermarché d’à côté, le fils dans l’usine de surgelés du coin, et la fille est partie faire ses études à Paris.
    Tous les ans, à Pâques, avec autant de brutalité que de tendresse, c’est l’occasion pour eux d’essayer de parler la même langue, et de retrouver ce qui a fait de cet ensemble une famille.
    avec Matthias Claeys, Kévin Dez, Manon Gallet et Marion Romagnan

     

    COLLECTIF ROSA
    Sacre à partir du Cantique des Cantiques

    Sacre est une exploration du Cantique des Cantiques, une plongée dans ce texte millénaire qui paraît contemporain. Entre cinéma et radio, expérience sensorielle et poésie sonore, Sacre compose un bouquet où cohabitent désir, obscurité, absence.
    avec Nina-Paloma Polly et Hadrien Bouvier lumière Maëlle Payonne musique/son Charlotte Boisselier

    RENCONTRE
    FORMES DES RÉCITS, RÉCITS DES FORMES : UN THÉÂTRE DOCUMENTÉ
    ven 26 mai à 17h

    Avec Elise Chatauret – Compagnie BabelDavid Farjon – Compagnie Légendes UrbainesFanny Gayard – Compagnie Sans la nommer et David Geselson – Compagnie Lieux-dits

    Rencontre-débat proposée et animée par Caroline Châtelet
    Sur une invitation de Julien Fišera, compagnie Espace commun

    Metteur.euse.s en scène, pour certains également comédien.ne.s, ces artistes conçoivent des œuvres qui puisent dans le documentaire et le documenté pour alimenter la fiction.
    Que leurs créations s’inspirent de textes publiés, se fondent sur des entretiens ou des collectes de témoignages ; ou qu’elles prennent appui sur les projections des interprètes du projet, il s’agit toujours d’un louvoiement entre témoignages, récits, fictions, faits historiques et procédés relevant d’écritures de plateau. Le « réel », venu de différents espaces – intimes, politiques, collectifs, etc. – va nourrir le projet sous diverses formes (qu’il s’agisse de matériaux documentaires ou autobiographiques, d’archives ou d’entretiens), en amont, au cours des répétitions, durant la représentation.
    Comment ces artistes travaillent-ils (également en lien avec les différents corps de métiers) pour concevoir leurs formes ? Où commence le « jeu », où se situe le « je » ? comment ces régimes de paroles, de positions travaillent-ils ensemble ? Quels procédés et dispositifs permettent de formaliser les paroles ? Y a-t-il une éthique du témoignage (respect de la parole collectée) et de sa mise en scène ? Comment se construisent les articulations, résonances, entre les matériaux initiaux convoqués, ceux apportés par les comédiens (qu’ils soient amateurs ou professionnels) et ceux inventés lors des répétitions ?

    Le collectif 360 réunit Das Plateau • Day-for-Night – cie Anne Monfort • Espace commun – Julien Fišera • ktha compagnie

    adultes / ados - tarif unique : 5 €